?>

David Douillet, gentil géant

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Né le 17 février 1969 à Neufchâtel-en-Bray, à Rouen, David Douillet est le judoka français le plus titré de l’histoire. Après une carrière sportive internationale riche, le géant s’est converti aux affaires et à la politique tout en menant une vie privée assez mouvementée.

Le jeune David Douillet, 11 ans, 1,80 m et 80 kg, a intégré la catégorie des poids lourds en judoka. Son parcours exemplaire l’a conduit au lycée Île-de-France en section sport et à l’Insep, à l’âge de 17 ans. Il a été sacré champion de France juniors en 1982. Son palmarès s’était étoffé davantage avec 3 médailles de bronze aux championnats de France seniors de 1988 et de 1989 et aux championnats d’Europe juniors d’Athènes en 1989. L’équipe de France dont il faisait partie a été sacré à la deuxième marche du podium lors des championnats d’Europe par Equipe, en 1990. La même année David Douillet dispute la finale de la Coupe Jigoro Kano qui s’est tenue à Tokyo. Il gagne la médaille d’argent. Il participe aux Championnats de France séniors individuels en 1991 et a été sacré grand vainqueur. Cette même année, il est monté en troisième place lors d’une compétition à Prague, en République Tchèque et a raflé 2 médailles d’argent aux championnats du monde militaires toutes catégories confondues de Nîmes.

picture

David Douillet est monté à quatre reprises sur la plus haute marche du podium du judo mondial : aux Championnats du monde de 1993 au Canada, aux Championnats d’Europe 1993 en Pologne, aux Championnats d’Europe par équipes nationales à Francfort et aux Championnats du monde 1995 au Japon. David Douillet a obtenu le titre suprême au championnat d’Europe en 1997, après des semaines de rééducation suite à des blessures causées par un accident de moto survenu en septembre 1996. Le dernier tournoi qu’il a remporté en 2000, fait de lui le judoka le plus récompensé de l’histoire avec un palmarès de 6 victoires ultimes sur la scène internationale dont 2 récompenses olympiques et 4 victoires mondiales.

Son succès sportif lui a valu la production d’équipements sportifs notamment des kimonos portant ses initiales (Double D) et/ou son nom et d’un jeu vidéo qui lui est entièrement dédié. Une piste de ski de la station des Menuires a même été baptisée de son nom.

En mettant fin à sa carrière sportive, David Douillet s’est consacré à l’agence de voyage Travelstore, dont il était actionnaire. Malheureusement, l’entreprise a fait faillite et David Douillet s’était retrouvé au cœur d’un énorme scandale financier dont il est sorti blanchi grâce à son statut d’ancien grand sportif de renommée mondiale. Le gentil géant s’est ensuite reconverti dans le domaine politique où il a connu davantage de succès.